Fabriquer un leurre de surface en bois : sculptures et ponçage (3/4)

Après avoir réalisé une forme primaire pour notre leurre, mis en place l’équilibrage et l’armature, nous allons passer aux détails, aux finitions, pour donner du caractère au leurre. Dans cette étape, on va également préparer le terrain pour la dernière étape : la peinture.

Informations préalables

Ici encore, le matériel nécessaire est relativement aisé à trouver. Vous aurez besoin de :

  • cutter et/ou couteaux de modélisme fins
  • papier de verre gros (60/80)
  • papier de verre moyen (150/200)
  • papier de verre fin (600/800)
  • un feutre

Les différents grains de papier de verre sont donnés à titre indicatif, ils peuvent être plus ou moins gros, l’idée étant d’avoir un panel varié et dégressif pour obtenir une belle finition.

Les étapes présentées ci-après vous permettront de comprendre les grands axes de la création d’un leurre et de découvrir quelques astuces. Cependant, je ne peux pas faire un tutoriel pour chaque forme de leurre, c’est à vous d’utiliser les techniques présentées pour les adapter à vos envies et à votre créativité.

Les traces de colle laissées lors de la mise en place de l’armature en étape 2 pourront être facilement enlevées au cours de cette étape et notamment lors du ponçage.

Dans les étapes précédentes, les erreurs de découpage pouvaient encore être corrigées en adaptant la forme du leurre. A partir de maintenant, il sera plus difficile de rattraper le tir et notamment lors des sculptures de la tête. Il peut arriver qu’un morceau plus important que prévu s’enlève ou que le bois casse mais pas de panique, un peu de pâte à bois vous permettra de corriger cela.

Réalisation

Pour ce leurre, j’avais comme projet de réaliser un modèle à flanc plat. J’ai commencé à réaliser cette forme au couteau dans la première étape mais c’est maintenant que l’on va réellement accentuer cette silhouette.

Avec le papier de verre à gros grains, on va pouvoir enlever encore pas mal de matière, le samba étant un bois tendre, l’effet est rapide. Frotter le leurre sur le papier posé sur un support plat vous permet d’obtenir une forme sans bosses. C’est cette méthode que j’ai utilisé pour les flancs.

Pour continuer un peu dans cette idée, j’ai également utilisé cette méthode pour retravailler un peu le dos et la tête. On a donc ici un leurre aux angles assez francs, exit les arrondis !

Marquage des détails

Avant de passer à du papier de verre plus fin, nous allons nous attaquer a la tête. Les sculptures principales à réaliser sont les ouïes, la bouche et la cavité de l’œil. Vous pouvez aussi sauter cette étape et peindre/dessiner la tête sans gravure. Je vous conseille cependant au minimum de creuser le renfoncement pour l’œil pour deux raisons : le collage sera plus efficace et le rendu est immédiatement plus qualitatif qu’un œil simplement collé.

Je vous conseille également de dessiner sur le leurre les sculptures à réaliser en s’assurant d’être le plus symétrique possible. Cela permet d’avoir une ligne à suivre avec le cutter !

Sculptures

Place à la découpe, allez y avec légèreté sur la lame. Pour les ouïes, une astuce consiste à faire une entaille à 1/2mm de profondeur, perpendiculaire au bois en suivant le trait fait au feutre. Ensuite, enlever un peu de matière, lame en biais dans le sens allant vers la tête, la découpe s’arrêtera seule lorsqu’elle rencontrera l’entaille, cela permet de ne pas aller plus loin.

Pour ce modèle, j’ai réalisé une bouche relativement ouverte mais vous pouvez simplement réaliser une petite encoche en taillant un V au cutter ou en passant un coup de lime triangle. Effectuez ensuite la sculpture de l’emplacement pour l’œil, ici c’est simplement une sorte de paupière puisque l’œil ne sera pas rond mais en demi-rond.

La sculpture pour ce modèle est maintenant terminée, vous pouvez bien entendu continuer le travail : détails sur la tête, nageoires en relief, ligne latérale, etc… L’avantage de la création de leurre c’est que tout est possible !

Ponçage de finition

Dernière étape de cet épisode : poncer le leurre. Pour cela utilisez les différents papiers de verre à votre disposition en allant de plus en plus fin. L’objectif est de réussir à lisser la surface du leurre pour atténuer le grain du bois.

Le leurre est maintenant prêt à être décoré, dans un prochain et dernier épisode de ce tutoriel, on appliquera la peinture, les yeux puis le vernis sur le leurre.

Voir l’article : Fabriquer un leurre de surface en bois : peinture et vernis (4/4)

A la prochaine étape, vous aurez besoin d’un tour pour faire sécher le vernis de finition. Un tutoriel est déjà disponible sur le site pour fabriquer votre propre séchoir à leurres.

Autres articles

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *