Quelle canne à pêche pour débuter au leurre ?
Le talon de la canne est la partie la plus épaisse de la canne, celle qui reçoit le moulinet

Quelle canne à pêche pour débuter au leurre ?

Choisir une canne à pêche est une action difficile pour qui veut se lancer dans la pêche au leurre. Le nombre de modèles, d’actions, de tailles et de prix n’aide pas dans la sélection d’un modèle convenable pour débuter. Pour la pêche au leurre, il est courant de disposer de plusieurs canne tant les techniques, les espèces et les lieux de pêche sont différents. Cependant, par souci de budget et de simplicité, il est préférable de commencer avec une seule canne, vous aurez tout le temps par la suite de compléter votre matériel suivant vos besoins. Dans cet article, je vous donne donc les bases pour choisir une canne qui vous permettra de progresser dans la pêche au leurre. Je rappelle que cet article est destiné aux débutants souhaitant trouver une première canne, je ferais donc des compromis dans les propositions. L’idée est de pouvoir trouver une canne polyvalente permettant de couvrir la plupart des situations.

La taille

Choisir une canne à pêche à la bonne taille fait partie des critères les plus importants, il faut qu’elle soit adaptée à l’environnement dans lequel vous allez pêcher. La longueur influe sur les lancers, l’animation et le ramené du poisson. On peut généralement dire qu’une canne courte est plus maniable et lance moins loin qu’une canne longue mais ce critère est à prendre avec précautions. Je diviserai ce paragraphe en 4 parties : la pêche en bateau, la pêche en kayak/float tube, la pêche en bord de mer et la pêche du bord à courte distance.

En bateau

Lorsque l’on pêche en bateau, que ce soit en eau douce ou en mer, la distance de lancer n’est pas le critère à privilégier, l’intérêt du bateau étant de pouvoir s’approcher des lieux propices. La taille idéale en bateau est généralement comprise entre 2.1m et 2.3m. Cela permet de pouvoir faire le tour de l’embarcation avec la ligne immergée sans pour autant être gêné par une longueur trop grande dans l’espace utile du bateau, d’autant plus si vous pêchez à plusieurs.

Canne de 2.3m en mer en bateau
Canne de 2.3m en mer en bateau

En kayak / float-tube

En kayak et en float-tube, le critère primordial est la longueur de la poignée, ou plutôt la longueur entre le pied du moulinet une fois en place et le talon. En effet, en kayak comme en float, la position assise implique une liberté moindre dans les mouvements. Par conséquent, une canne qui une fois en position, collée contre l’avant-bras, possède un talon qui dépasse le coude devient très gênante en action de pêche. Les cannes du commerce qui répondent à cette condition n’excèdent généralement pas 2.1m. Choisissez donc une canne comprise entre 1.8 et 2m pour avoir un modèle facile à utiliser pour les pêches en kayak ou en float.

Le talon de la canne est la partie la plus épaisse de la canne, celle qui reçoit le moulinet
Le talon de la canne est l’extrémité de la canne ayant la plus grosse section

Du bord en mer

La pêche en bord de mer implique de lancer à bonne distance, de faire face aux vagues ou encore de contrôler la récupération d’un poisson un peu nerveux parmi les roches affleurantes. Seule une canne de bonne longueur pourra satisfaire ces conditions. Une bonne base est 2.5m et conviendra à la majorité des situations énoncées précédemment.

J’utilise une canne de cette taille lorsque je ne connais pas à l’avance la configuration de la zone, c’est une taille très polyvalente.

Cependant, pour des pêches fréquentes sur les plages ou sur les côtes rocheuses exposées à la houle, augmenter la longueur à 2.8/2.9m sera préférable, le bras de levier supplémentaire étant précieux sur ce genre de coins de pêche, pour gagner quelques mètres au lancer notamment.

Du bord à courte distance

Pour toutes les autres pêches du bord, les pêches en estuaire, en rivière, en lac, en étang et j’en passe, la maniabilité est prioritaire sur la distance de lancer. Choisir une taille de 2.1 à 2.3m permet d’avoir un des meilleurs compromis lancer/maniabilité.

La puissance de lancer

Pour cette partie, je reprendrai les 4 différenciations du paragraphe sur la taille, à savoir, la pêche en bateau, la pêche en kayak/float tube, la pêche en bord de mer et la pêche du bord à courte distance. Par question de sécurité, il est préférable de pêcher avec une canne trop puissante que pas assez puisque le risque de casse augmente lorsque l’on utilise une canne au delà de sa puissance haute. Mes recommandations tiennent compte de cette remarque.

En bateau

Pour une pêche en bateau en mer sur des fonds classiques entre 2 et 15m, une canne à pêche de 15-50gr couvrira la plupart des situations de profondeur, de courant et de poids de leurres. En étang, en lac ou en estuaire, une puissance légèrement inférieure (comme10-40gr) sera à privilégier car le fond et le courant sont souvent moins importants. Il ne faut pas oublier aussi qu’en pêchant sous la canne sans lancer, on peut pêcher bien au delà de la puissance haute de la canne. On pourra donc pêcher par exemple avec un leurre souple plombé à 50/60gr avec une canne de 15/50gr si on ne lance pas.

En kayak-float/tube

Que ce soit en mer ou en eau douce, la pratique de la pêche depuis ce type d’embarcation est généralement une pêche fine dans des fonds peu importants. Se limiter à une puissance de 5/30gr ou équivalent couvre la plupart des besoins, les leurres étant souvent inférieurs à ces grammages, qu’ils soient durs ou souples montés sur des têtes plombées.

Du bord en mer

Les leurres utilisés pour ce type de pêche sont généralement compris entre 10 et 30gr. En prenant une petite marge de sécurité, retenir une puissance de 10-35 ou 15-40gr offrira une bonne polyvalence autant pour pêcher en surface, qu’au leurre à bavette en passant par les leurres souples.

Canne de 7/40gr pour le bord de mer
Canne de 7/40gr pour le bord de mer

Du bord à courte distance

Pour ce type de pêche, les leurres sont souvent du même type que pour les pêche en bord de mer. Ici encore, une puissance de 10-30gr est très polyvalente. Si vous prévoyez de pêcher avec des leurres plus petits, choisir une puissance de 5/20gr sera plus adapté et améliorera les animations et le ressenti.

L’action de la canne

Choisir une action de canne est très lié au type de maniement et de leurre utilisé, par conséquent, comme cet article a pour objectif d’aider à choisir une canne à pêche polyvalente, il est préférable de ne pas choisir une action très typée pour commencer. Une action semi-parabolique ou de pointe non prononcée conviendra très bien pour la plupart des animations et pour découvrir la pêche au leurre.

Pour en connaître d’avantage sur l’action d’une canne, je vous invite à lire cet autre article technique : Action de canne et utilisation

Le prix

Pour débuter, il ne faut pas jouer l’économie en se disant que de toute façon ce ne sera qu’une canne pour apprendre. Les cannes bas de gamme sont de mauvaise qualité et ont des action approximatives qui ne permettent pas de contrôler les leurres avec précision.

Acheter une canne à pêche bas de gamme pour débuter c’est prendre le risque de se dégouter de la pêche.

Certes il sera possible de pêcher avec une mauvaise canne mais abandonner la pêche parce que l’on arrive ni à lancer ni à manier les leurres correctement par souci d’économie est dommage. A partir de 60/70€, on commence à trouver des cannes de bonne facture et de très bonnes dans les 120-150€.

Une fois votre modèle choisi, il ne vous restera plus qu’a trouver le moulinet adapté.

Cet article a 2 commentaires

  1. COUCOU

    POURQUOI LES ANNEAUX SONT SI PETIT

    1. La pêche technique

      Bonjour, les anneaux des cannes à leurre sont petits principalement pour gagner en poids et en sensibilité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.