Comprendre et utiliser Windguru

Comprendre et utiliser Windguru

  • Post last modified:28 mai 2020
  • Post published:27 mars 2016
  • Post category:Outils
  • Post comments:16 commentaires

Bien connu des adeptes des sports de glisse, le site Windguru est aussi largement connu des pêcheurs en mer. Cependant, l’interface du site, aussi complète soit-elle, est parfois difficile à appréhender pour les non initiés. Dans cet article je vais vous donner quelques astuces pour l’utiliser plus facilement.

Modification 21 mai 2018 :

  • quatre nouveaux modèles ont été ajoutés. Deux pour les prévisions météo (ICON, COSMO) et deux pour la houle (GWAM, EWAM)
  • les prévisions des modèles WRF ne sont plus données avec 12h de retard
  • mise à jour des illustrations

Données météo

Dans le domaine de la météo, les modèles sont des méthodes de calcul et de simulation des prévisions météorologiques. Il en existe beaucoup et sont prévus pour une utilisation particulière. Sur windguru, on retrouve 7 modèles pour la météo et trois modèle pour la houle :

  • GFS (Global Forecast System)
  • WRF (Weather Research and Forecasting)
  • ICON (ICOsahedral Non‐hydrostatic)
  • COSMO (Consortium for Small-scale Modeling)
  • NWW3 (NOAA Wave Watch III).
  • EWAM (European WAves Model)
  • GWAM (Global WAves Model)

Le GFS est un modèle météo dont la résolution est de 27km. La résolution correspond à la taille d’une case de la grille sur les cartes ci-dessous. En termes de prévisions météo, cela veut dire que les prévisions seront identiques pour toute la zone géographique correspondant à une case. Dans le cas du GFS 27km, il y aura donc la même prévision météo dans une région virtuelle de 27km par 27km. Plus la résolution est petite et plus les prévisions seront localement détaillées.

bretagne hd
A gauche un exemple de résolution détaillée, à droite une résolution moins forte (cliquez sur l’image pour agrandir)

Le WRF pour sa part est un modèle qui propose deux résolutions 27 et 9km par rapport au GFS qui ne propose que le 27km.

Ces deux modèles sont globalement fiables, le GFS possède une plus grande visibilité dans le temps avec des prévisions à 10 jours tandis que le WRF propose des prévisions à 72h. Ce sont ceux que j’utilise le plus pour la pêche.

D’autres modèles météo sont apparus en 2018 sur le site, le COSMO 2.2km, un modèle très précis sur le papier, mais dont la couverture en France se limite à une zone allant de la baie de Somme à la frontière Belge et le modèle ICON, disponible en résolution 7 et 13km. Ces deux versions sont intéressantes car elles couvrent l’Europe et viennent apporter un complément d’informations au modèle WRF. Je n’ai cependant pas encore assez de recul sur l’utilisation de l’ICON.

En complément de la météo, Windguru propose trois modèle pour la houle NWW3 50km/100km, GWAM 27km et EWAM 5km. Ils fonctionnent de la même façon que les autres modèles mais se concentrent uniquement sur les vagues.

Recherche de prévisions

Pour rechercher facilement une prévision sur le site, entrez le nom de votre lieu de pêche dans le champ de recherche situé en haut à gauche de l’écran (voir image ci-dessous). Dans la liste qui apparait, les résultats vous trouverez uniquement les spots officiels tandis. En cliquant que « include unoficial/custom spots » vous accéderez aux spots publics de la communauté d’utilisateurs.

En tant qu’utilisateur anonyme, vous pouvez aller voir les prévisions pour ces spots mais vous ne disposerez que des modèles GFS 27km et ICON 13km tandis que les utilisateurs premium auront les prévisions de tous les autres modèles pour ces spots. Si vous voulez voir les prévisions pour les différents modèles, contentez-vous des spots officiels.

Liste de occurences de la recherche "brest"
Liste de occurences de la recherche « brest »

Si vous ne trouvez pas votre spot dans la liste, vous pouvez prendre l’onglet suivant « Cartes » puis « Spots », qui vous permettra d’afficher tous les spots d’une région, cette option est intéressante si vous ne savez pas ou sont localisées les stations météo Windguru. Les marqueurs noirs sont les spots officiels et les marqueurs blancs avec un chiffre au centre indiquent un groupement de stations, zoomez d’avantage pour les différencier.

Lecture des données

Point le plus important de cet article mais aussi le plus délicat, la lecture des donnés météo du site n’est pas forcément instinctive. Voici quelques informations pour lire plus facilement les tableaux des modèles de données.

Prévisions pour le modèle GFS 27km
Prévisions pour le modèle GFS 27km (cliquez sur l’image pour agrandir)

Le spot choisi est situé en haut de page (encadré vert) et est accompagné de quelques informations générales (lever/coucher du soleil, température de l’eau, etc…)

Les données météorologiques (encadré bleu) sont présentées sous forme d’un tableau sur plusieurs étages où les lignes représentent le type de donnée et les colonnes le créneau horaire concerné. Les prévisions pour ce modèle sont séparées par tranches de 3 heures. Il faut donc d’abord choisir la colonne qui correspond au moment ou l’on cherche la météo. Ici, j’ai retenu pour l’exemple le mardi 29 à 20h (encadré rouge).

Les données disponibles et informations :

  • Vitesse du vent : la vitesse du vent est affichée en nœuds et correspond à une moyenne sur 10 minutes (possibilité de changer l’unité en cliquant sur « nœuds »), pour info 1 noeud = 1.852 km/h. La couleur du fond est liée à la force du vent, blanc/bleu clair = vent faible, vert = vent modéré, rouge = vent fort, etc..
  • Rafales : la vitesse des rafales de vent est également affichée en nœuds, en moyenne une rafale est de l’ordre de 120 à 140 % du vent constant. Les rafales sont les vitesses maximum atteignables à un moment donné.
  • Direction du vent : la flèche représente l’orientation du vent. En positionnant la souris sur la flèche, on obtient la valeur en degrés et l’orientation par rapport aux points cardinaux.
  • Vagues : la hauteur des vagues est exprimée en mètres (possibilité de changer l’unité en cliquant sur « m »). Cela représente la hauteur brute de la houle en mer, la hauteur réelle est souvent plus faible en pêche côtière (généralement 30% de moins) mais méfiance, ce n’est qu’une observation. Cette surestimation est due au modèle NWW3 qui calcule la houle de pleine mer et ne tient pas compte de la remontée des fonds et du découpage des côtes qui atténuent la hauteur des vagues.
  • Période des vagues : c’est la durée en secondes entre chaque passage d’une crête de la houle, plus ce nombre est petit et plus les vagues seront rapprochées.
  • Direction des vagues : cela représente l’orientation des vagues au large et peut être différent de la réalité à cause de la forme de la côte qui dévie les vagues.
  • Température : la température est calculée en degrés Celsius à 2 mètres du sol et corrigée en fonction de l’altitude réelle du spot. (possibilité de changer l’unité en cliquant sur « °C »)
  • Mer du vent : c’est la hauteur des vagues en mètres dû au vent actuel, la houle pouvant venir de loin, elle n’est pas forcément dans le même sens que la mer du vent. On pourra donc avoir une houle d’ouest suite au passage d’une perturbation accompagnée d’une mer du vent de nord.
  • Période et direction : ces donnés sont identiques à celles de la houle mais correspondent à la mer du vent
  • Couverture nuageuse (%) haute / moyenne / basse : représente la quantité de nuages en % suivant la couche atmosphérique, haute, moyenne ou basse. Cela peut être assez compliqué à interpréter, pour résumer, la couche basse correspond aux nuages d’un ciel couvert, la couche moyenne aux cumulus de beau temps et la couche haute à un ciel voilé.
  • Précip. : cela représente les prévisions de quantité de pluie en mm pour 3 heures
Prévisions pour le modèle WRF 9km
Prévisions pour le modèle WRF 9km

Pour certains modèles comme le WRF (9 et 27 km), on retrouve les mêmes données météo que le modèle GFS 27km mais sans l’état de la mer. Pour info, la ligne « Note Windguru » représentent la qualité du temps pour aller faire de la planche à voile, cette information est calculée avec la composition des conditions.

Vous remarquerez que certains modèles donnent des prévisions par tranche de 3h alors que pour certains autre ce sera 1h. De même, vous remarquerez également que les prévisions nocturnes sont absentes par défaut, il est possible de les activer en changeant les options dans le menu situé en haut à droite de la page « Options ».

D’autres options sont paramétrables comme les unités ou encore le type d’affichage, à vous de personnaliser selon vos préférences.

Graphiques

En plus de l’affichage sous forme de tableaux, le site propose l’affichage des données sous la forme de graphiques. Cette vue est accessible en cliquant sur l’onglet « Graph » (encadré rouge).

Affichage des données sous forme de graphique
Affichage des données sous forme de graphique (cliquez sur l’image pour agrandir)

Sur cette vue, on retrouve toutes les données du tableau mais la présentation change. On remarque que l’affichage est découpé en trois zones horizontales. La première concerne le vent, celle du milieu la houle et celle du bas les nuages, les températures, la pression, les précipitations, l’humidité.

Dans la partie du haut les flèches représentent le sens du vent, la courbe noire le vent et la courbe estompée au dessus, les rafales.

Dans la partie centrale, les flèchent correspondent à la direction de la houle dont la hauteur est indiquée par la courbe noire. La courbe rouge quand à elle représente la période de la houle.

Enfin dans la partie du bas, les barres bleues illustrent les précipitations, les ronds jaunes sont les températures, la courbe bleue est la pression atmosphérique tandis que la verte est le taux d’humidité. La représentation de la couche nuageuse est assez délicate à appréhender, on pourra synthétiser en disant que l’intensité du gris est en rapport avec le taux de couverture nuageuse. Il est préférable de se reporter au tableau de données pour extraire les informations si le graphique n’est pas clair.
Cet affichage permet d’apporter un autre point du vue sur les prévisions.

Quels modèles utiliser ?

Avec l’expérience, j’ai fini par utiliser chacun des modèles pour une utilisation particulière.
Le GFS 27km m’apporte un aperçu global de la semaine à venir et me permet de prévoir un éventuel changement de temps grâce à ses prévisions à 10 jours. Même si la fiabilité des prévisions à 10 jours est critiquable, on peut dire que jusqu’à 5/7 jours elle est acceptable. En effet, le modèle GFS n’étant pas un modèle haute résolution, il ne pourra pas prévoir un phénomène météo local avec autant d’anticipation. Cependant, une dégradation des conditions météo dûe à l’arrivée d’un front dépressionnaire est d’ampleur régional et sera annoncée par le modèle GFS 27km.

Le WRF pour sa part me permet d’analyser les prévisions à court terme pour une sortie en soirée ou le lendemain matin par exemple. Généralement, le WRF 9km et 27km sont assez proches en terme de prévisions. Pour rappel, le 9km est plus précis géographiquement que le 27km puisqu’il annonce la météo sur une zone de 9km².

Cependant il est préférable de retenir les prévisions des deux modèles en notant les différences plutôt que de simplement garder le 9km en se disant qu’il est plus précis. Parfois c’est le 27km qui est plus proche de la réalité, parfois le 9km. Une moyenne des deux est donc un bon compromis.

Le nouveau modèle ICON est prometteur, reste à voir si avec le recul il s’avère aussi performant que le WRF.

Heure des mises à jour

Information importante à retenir, les prévisions sont actualisées à heures fixes et chaque modèle possèdes ses heures particulières.
Il est intéressant de connaître ces horaires puisque cela peut permettre de jeter un dernier coup d’œil sur les prévisions avant de partir à la pêche si l’on sait qu’il y a eu une mise à jour. Ceci dit, avec les smartphones maintenant il est possible de consulter à tout moment la météo ce qui peut être intéressant en cas de situation météo incertaine. Pour les modèles WRF il est d’autant plus valable de suivre l’actualisation des prévisions car même si elles ont 12h de retard, lorsque la synchronisation vient de se faire, c’est à ce moment que la météo la plus précise et la plus à jour sera disponible.

Voici les horaires de mise à jour en heure d’été (enlever 1h en heure d’hiver):

GFS 27km 06:50 12:50 18:50 00:50
WRF 9km 09:30 15:30 21:30 03:30
WRF 27km 07:30 13:30 19:30 1:30

Vous pouvez aussi rapidement savoir dans combien de temps aura lieu la prochaine actualisation de chaque modèle en pointant votre souris sur l’onglet « Info ». Next update expected correspond à la prochaine heure de mise à jour.

Informations sur la mise à jour du modèle
Informations sur la mise à jour du modèle

Archives météo

Pour accéder au menu des archives, sélectionner dans le menu principal du haut de page, « Plus… » puis « Archives ».

Accès au menu des archives
Accès au menu des archives

Cette fonctionnalité est peu connue du site mais néanmoins utile, les archives vous permettront de retrouver les conditions météo d’une sortie ancienne. Seuls les modèles GFS 27km et ICON 13km sont disponibles aux utilisateurs non abonnés. Les informations archivées sont :

  • Vitesse du vent (noeuds)
  • Direction du vent
  • Vagues (m)
  • Direction des vagues
  • Période des vagues (s)
  • Température (°C)
  • Pluie (mm/3h)
  • Couverture nuageuse (%)
Tableau des archives pour le spot et la période sélectionnée
Tableau des archives pour le spot et la période sélectionnée (cliquez sur l’image pour agrandir)

Les archives sont disponibles dans le passé jusqu’en 2003 et uniquement pour les spots officiels Windguru. De plus, il faut bien retenir que ce sont les prévisions qui sont archivées et non les conditions météo observées donc il est possible qu’il y ait une différence entre la donnée archivée et la météo qui a eu lieu le jour concerné.

Windguru PRO

Le site Windguru propose des services supplémentaires pour ceux qui le souhaitent. Parmi ceux-ci, on retrouve, la possibilité d’accéder aux prévisions de tous les modèles pour les spots personnalisés puisque chaque utilisateur ayant simplement créé un compte peut ajouter les endroits qu’il souhaite. Cela peut être intéressant si les spots officiels sont éloignés du lieu pour lequel on veut avoir les prévisions. Pour rappel, sur un modèle haute définition comme le WRF 9km, les prévisions changent tous les 9km de distance sur un plan longitudinal ou latitudinal.

Les archives WRF et ICON sont également disponibles avec l’abonnement ainsi que les cartes des prévisions.

Concernant les tarifs, vous pouvez tester un mois pour 2.9€, ensuite les prix sont dégressifs. Une année est facturée 19,90€.

Cet article a 16 commentaires

  1. Patrick

    Bravo et merci pour cet article bien utile à qui utilise souvent winguru.

  2. norais

    BRAVO MERCI super

  3. Domidelb

    Merci pour ces explications qui permettrons une utilisation de WINGURU plus efficace.
    Un grand merci

  4. AUBERT JEAN-PAUL

    Merci pour toites ces explications, enfin je comprends toutes les subtilités de ce site et ainsi être plus prévoyant pour mes sorties voile.

    1. La pêche technique

      Merci de votre retour !

  5. Yannick Bousquet

    Super article
    Merci

  6. Renaud

    Bonjour, j’ai bien lu tout très attentivement,
    mais je reste avec les mêmes interrogations :
    Qu’est-ce qui explique autant de différences de prévisions à certaines périodes ?
    (pour d’autres Windguru et météo France s’avèrent aussi précis) le 27km, le 9 wrf ou l’ICON 7km affichent parfois des données incroyablement antagonistes ! Il suffit de lever les yeux au ciel et comparer avec les prévisions des différentes modèles pour l’heure en cours pour se rendre compte de la loterie que c’est en réalité.
    Je me suis souvent fait surprendre sur l’eau
    en ayant pourtant consulté petit guru avec beaucoup de précautions au préalable…
    En un mot : comment RÉELLEMENT prévoir le temps à venir avec précision pour les activités nautiques dépendant du vent ?
    Quel modèle choisir RÉELLEMENT ?

    1. La pêche technique

      Bonjour, je suis loin d’être un expert en météorologie mais je vais quand même essayer de vous répondre. A certaines périodes, comme par exemple à l’automne, le temps change rapidement. Les dépressions peuvent s’enchainer sur l’Irlande et même si elles ne passent pas directement sur la France, elles peuvent avoir une influence importante sur le vent en France. Dans ces conditions, il peut être particulièrement difficile de prévoir à l’avance le vent sans se tromper. Les prévisions, si précises soient-elles, restent des prévisions et peuvent ne pas coller avec la réalité.
      Pour mettre toute les chances de son côté, je dirais qu’il faut connaitre son secteur et ses spécificités. Je pense aux iles, aux grandes pointes rocheuses, qui peuvent avoir un impact non négligeable sur le vent. Surtout en période estivale dans les régions soumises aux vents thermiques. En assemblant ces éléments et les prévisions, on met un peu plus de chances de son côté pour anticiper la météo.

  7. MAZOUIN JACQUES

    Merci
    Après lecture de votre analyse, Winguru apparaît bien plus claire et surtout une aide plus facile d’accès.

    1. La pêche technique

      Merci pour ce retour Jacques !

  8. Gwada

    Merci Bel effort pédagogique qui me permet d’être un peu moins ignare

  9. catalin

    merci beaucoup

  10. Mohamed

    J’y vois plus clair grace à vous ! Très bien expliqué. Pour des bébés de la mer comme moi, c’est super ! Merci, merci beaucoup !

    1. La pêche technique

      Merci pour votre retour !

  11. Albert Vieira

    Merci pour votre aide
    Je suis à AVEIRO / Portugal et je me demande toujours si je dois consulter le 27 ou le 7 km pour mes parties de pêche à une 1/2 mille de la côte. le 7 km me paraît plus réaliste. Qu’en pensez-vous ?
    Merci pour votre aide
    Albert Vieira

    1. La pêche technique

      Bonjour,
      le 7km peut effectivement paraitre plus réaliste car il est plus précis. Cependant il peut aussi plus facilement comporter des erreurs lors des conditions changeantes. Pour éviter toute surprise, comparez toujours plusieurs modèles météo avant une sortie. Une fois la sortie passée, essayez de voir quelles prévisions étaient le plus proche de la réalité. Cette comparaison vous permettra avec le temps de trouver le modèle le plus fiable pour votre secteur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.