Entretenir et nettoyer son moulinet

Entretenir et nettoyer son moulinet

Peu importe la gamme, le moulinet est un élément soumis aux agressions extérieures, surtout en mer. De nombreuses parties du moulinet sont en métal et suivant sa qualité, il peut s’abimer plus ou moins vite. Pour garantir une bonne longévité à votre matériel, quelques règles sont à respecter concernant le nettoyage et l’entretien. Cet article ne traite pas du démontage d’un moulinet mais de la fréquence et du type d’entretien à réaliser.

Usage courant et nettoyage

Le principal ennemi des moulinets est le sel. Il se dépose avec l’eau de mer et se cristallise en séchant. Le métal et l’eau, surtout salée ne font que rarement bon ménage. Même si beaucoup de moulinets utilisent des alliages qui résistent globalement bien à la corrosion, la principale victime de l’eau sur un moulinet est le roulement de galet. Cette pièce qui tourne à la récupération du fil pour limiter le vrillage. Lorsqu’il est bloqué, le galet occasionne un fort bruit de frottement à la récupération du fil.

Parfois le pêcheur ne s’en rend même pas compte car le roulement est tout simplement bloqué. Le bruit est alors remplacé par une plus grande résistance à la récupération car le roulement ne tourne plus.

Pour prévenir une usure prématurée du moulinet, préservez-le des vagues, des embruns et surtout de l’immersion. Je vois de nombreux pêcheurs poser leurs moulinets spinning dans l’eau d’une rivière pour prendre une photo, à la manière des pêcheurs à la mouche. Sauf que les moulinets mouche ont un mécanisme très simple et facile à démonter, de plus, ils peuvent facilement sécher après immersion.

Entretenir son matériel permet de pêcher en toute sérénité

Si votre moulinet n’a pas pris d’embruns salés, ni d’eau en trop grosse quantité, essuyez-le simplement avec chiffon et entreposez le dans un endroit sec. Le stockage dans un endroit humide est à proscrire autant que possible.

N’aspergez pas votre moulinet de WD40 ou de dégrippant, ces produits dissolvent les graisses des moulinets puis s’évaporent, laissant les engrenages du moulinet à nus, face à l’humidité et à la friction.

Dans le cas d’un moulinet qui a pris des embruns salés, le meilleur nettoyage est encore le plus simple. Passez le sous une douchette à basse pression, sans insister, puis séchez-le au chiffon. Vous pouvez aussi lui faire effectuer quelques tours rapides à vide.

Entretien périodique

Lorsque vous nettoyez régulièrement votre moulinet, l’entretien sera normalement limité.

Toutes les 10 sorties, il sera intéressant d’effectuer les taches suivantes, qui ne vous prendront qu’une quinzaine de minutes :

  • démontez la bobine et nettoyez les éventuelles saletés
  • démontez le galet et huilez le roulement
  • démonter la manivelle et huilez le roulement de chaque coté du carter
Dépose d'une goutte d'huile sur le roulement de la poignée
Une goutte d’huile par roulement suffit

Méfiance sur la quantité d’huile, une goutte suffit généralement pour chaque roulement, ces derniers sont de petite taille sur un moulinet, en mettre plus serait contre-productif.

En cas d’immersion

Dans le cas où un moulinet est tombé à l’eau ou a été immergé, le démontage est obligatoire sous peine de voir l’état du moulinet se dégrader très rapidement.

Même si le corps d’un moulinet peut sembler scellé, il n’est absolument pas étanche

Les principales entrées d’eau se font par la manivelle et par la jonction entre l’axe et le rotor.

L’eau stagnante dans le moulinet va oxyder les métaux du mécanisme et se mélanger à la graisse lors du mouvement. L’eau va également pénétrer dans les roulements à billes qui vont se gripper puis se bloquer.

L’opération du démontage peut être délicate pour une première expérience. Faites appel à un ami qui s’y connait, si vous n’êtes pas confiant pour le démontage.

Pour simplifier, les étapes à suivre sont les suivantes :

  • Rincer le moulinet à l’eau douce
  • Démonter le moulinet
  • Nettoyer les zones ou l’eau s’est infiltrée
  • Enlever la graisse mélangée à l’eau
  • Mettre de la graisse neuve
  • Nettoyez les roulements
  • Huilez les roulements
  • Remonter le moulinet

Lorsque vous remettez de l’huile et de la graisse aux endroits adéquats, faites le dans de faibles proportions. Il est contre-productif de noyer le mécanisme de graisse ainsi que de remplir les roulements d’huile pour un moulinet (comme ci-dessous).

Exemple d’un surplus de graisse

En résumé, un entretien régulier sera plus bénéfique qu’un gros nettoyage annuel

Les engrenages d’un moulinet tournent à vitesse faible, par conséquent, la graisse n’est pas éjectée du mécanisme et ne chauffe pas. Sauf immersion, il n’est donc pas nécessaire de procéder au changement de la graisse en fin de saison.
Enfin, pour le nettoyage, les excès d’eau et de lubrifiants seront à proscrire. Le moulinet n’étant pas étanche, l’eau ne doit pas rentrer dans le bâti et à l’inverse, la graisse ou l’huile ne doivent pas en sortir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.