Hameçons, avec ou sans ardillons ?

Hameçons, avec ou sans ardillons ?

L’hameçon, c’est cet accessoire essentiel à la pêche, qui à pour mission de piquer puis de tenir le poisson pendant la récupération. Depuis sa création, il a pris de nombreuses formes. On trouve des hameçons pour toutes les pêches, tous les appâts, tous les poissons. Cependant, si il y a bien un point qu’ils ont en commun, c’est l’ardillon (bien que l’on trouve certains rares modèles qui n’en possèdent pas).

Ardillon et pointe de l'hameçon
Ardillon et pointe de l’hameçon

Utilité des ardillons et nombre d’hameçons

L’ardillon sert à empêcher, ou du moins à limiter, que l’hameçon ne ressorte une fois piqué. En fonction des marques d’hameçon et de leur qualité, la taille et la forme de l’ardillon changent. Certains en possèdent un petit et efficace, d’autre en possèdent un tellement imposant qu’on peut en rater le ferrage.

Concernant le nombre d’hameçon, on peut se demander pourquoi il y en a autant sur un leurre de 11-12cm alors qu’un simple sur un leurre souple de 15cm fait largement l’affaire. La question de l’équilibrage entre en jeu mais je pense que c’est avant tout un élément rassurant pour l’acheteur.

Les leurres possédant trois triples plutôt que deux le sont le plus souvent par aspect marketing.

En effet, dépenser 15-20 € dans un leurre n’est pas à la portée de tout le monde et ceux qui font cet achat en pensant rentabilité (en terme de prises) plutôt que plaisir sont surement plus confiants en voyant trois triples que un ou deux.

Les dégâts collatéraux des triples

On ne décide jamais de l’endroit où va se piquer l’hameçon et parfois il peut être particulièrement sensible pour la survie du poisson. Dans le cas de la prise d’un juvénile ou plus généralement d’un poisson que l’on veut relâcher, il est préférable de prendre quelques précautions pour lui assurer toutes ses chances de survie.

Les leurres durs sont quasiment tous montés avec deux ou trois hameçons triples en sortie d’usine. C’est donc potentiellement 6 à 9 pointes d’hameçons. Tout pêcheur averti a déjà pris un poisson de petite taille sur un leurre où les deux voire les trois hameçons sont piqués. Il est difficile de décrocher le poisson rapidement, sans l’abimer et surtout sans se blesser.

L’hameçon ne pique pas que le poisson

Que celui qui ne s’est jamais pris un hameçon dans le doigt ou la main me jette le premier leurre. Un poisson un peu trop nerveux, des hameçons un peu trop piquants et c’est l’accident. On se retrouve dans une espèce de solidarité avec le poisson d’un coté et le pêcheur de l’autre. Je passe les détails du gars à qui ça arrive avec des hameçons tellement rouillés qu’ils cassent à la moindre flexion de la hampe. Écraser les ardillons c’est aussi se prévenir d’une séance de chirurgie et d’une terminaison brutale d’une sortie de pêche.

Autre situation également compliquée, un hameçon pris dans un tissu comme un sac à dos ou un pantalon. Réussir à l’enlever sans couper ou faire un trou conséquent relève du défi.

Hameçon avec ardillon pris dans un tissu
Hameçon avec ardillon pris dans un tissu

En écrasant les ardillons sur vos triples, vous éviterez de passer de longues minutes à enlever cet hameçon piqué dans votre nouveau gilet de pêche.
Je rajouterai aussi que les volatiles appelés goélands seront également bien plus facile à décrocher dans le cas ou vous n’auriez pas été assez attentif à son plongeon sur votre leurre de surface !

Supprimer un triple

Enfin, petit conseil qui vaut le détour. Sur les leurres à trois hameçons triples, vous pouvez aisément en enlever un. Mais lequel ?
Sur les leurres de surface, deux choix sont possibles, le premier ou le deuxième en partant de la tête. Si avec ses trois hameçons votre leurre à tendance à flotter à l’horizontale à l’arrêt, enlevez celui du milieu. Si le leurre flotte habituellement à la verticale, vous pouvez enlever celui de tête.

Hameçon central supprimé sur un leurre de surface
Hameçon central supprimé sur un leurre de surface

Pour les poissons nageurs, il est préférable de supprimer celui du milieu pour garder un certain équilibre horizontal et ne pas perturber la nage du leurre.
Si jamais vous remarquez que la nage du leurre est modifiée, deux solutions s’offrent à vous, augmenter les hameçons d’une taille ou accrocher un petit surpoids au niveau de l’anneau ou vous avez enlevé l’hameçon. Il existe des autocollants plombés prévus à cet effet.

Le cas des hameçons simples

Si les problèmes énoncés ci-dessus sont valables pour les hameçons triples, c’est bien parce qu’ils accrochent tout ce qui passe, le champ d’action des pointes étant très ouvert et multiplié par le nombre d’hameçons. Pour les simples, les risques sont beaucoup plus faibles. Pour toutes les pêches au leurre souple, que ce soit sur tête plombée ou sur divers types d’hameçons simples non plombées (texan, wacky, etc..) il est préférable de conserver l’ardillon car les risques de décrochage augmentent considérablement.

De plus, le leurre n’ayant pas d’autre hameçon, il n’y a donc pas de risques d’une seconde piqure.

Écraser les ardillons des triples ne vous fera pas perdre beaucoup plus de poissons si vous faites attention à garder la ligne tendue.

Laisser trois hameçons triples n’est que source d’accident et de dégâts sur les poissons à relâcher. Supprimer l’ardillon sur un hameçon simple augmente par contre assez fortement les risques de décrochage. Cependant, si vous voulez que le match soit un peu plus équitable pour le poisson, rien ne vous empêche de tester !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.